Votre théâtre depuis 1971

Mission

Le Théâtre du Nouvel-Ontario (TNO) développe, crée, diffuse, accueille et fait rayonner des oeuvres théâtrales contemporaines, en privilégiant la dramaturgie franco-ontarienne.

Cette mission s’incarne au sein de quatre grands champs d’action :

  1. Stimuler l’émergence d’oeuvres théâtrales et soutenir le développement d’artistes sur le plan local et provincial ;
  2. Favoriser l’accès au théâtre pour un public élargi, issu de divers horizons et générations ;
  3. Se doter de ressources et pratiques adéquates pour agir activement dans l’écosystème de la Place des Arts du Grand Sudbury ;
  4. Assurer une saine gestion et la vitalité associative de l’organisme dans un contexte en transformation.

Nos valeurs

Excellence
Nous sommes portés par une rigoureuse quête d’excellence dans tout ce que nous entreprenons.

Bienveillance
Nous faisons preuve d’écoute et de sensibilité et agissons sans jugement à l’égard d’autrui pour créer des conditions qui favorisent l’épanouissement de l’autre.

Collaboration
Nous valorisons l’esprit d’équipe, le dialogue et la collaboration pour multiplier l’impact de nos actions.

Accessibilité
Nous misons sur la convivialité et l’ouverture pour rendre l’art accessible au plus grand nombre.

Créativité
Nous plaçons la créativité, la curiosité et la recherche au coeur de nos pratiques pour innover constamment.

Vision artistique

La vision artistique du TNO, et celle qui guide sa directrice artistique, Marie-Pierre Proulx, repose sur une programmation empreinte d’originalité et d’audace, rendue accessible au public par le biais de diverses activités de sensibilisation et de mise en contexte, dans l’optique de lui faire vivre des expériences riches et mémorables. La programmation tend vers un théâtre épousant des sujets porteurs de réflexions sociales et humaines et jetant un regard parfois sensible, parfois critique, mais profondément humain sur le monde et notre époque. Une attention particulière est portée à la programmation afin d’assurer un niveau élevé de qualité artistique, une accessibilité à tous, ainsi qu’une ouverture sur ce qui se fait de mieux à travers le pays. La directrice veut initier le public du TNO à diverses démarches artistiques en provenance d’ici et d’ailleurs. Les saisons proposées permettent au TNO non seulement de desservir tous les groupes d’âge, mais d’offrir des spectacles dont la démarche artistique demeure stimulante et accessible.

Cadre stratégique 2020-2023

Au printemps 2020, le TNO devait se plonger dans un exercice de planification stratégique quinquennal (2020-2025) avec l’appui de la consultante Éthel Côté, afin de rêver les saisons à venir de l’organisme. Ce cycle était déjà marqué par deux jalons importants : la célébration du 50e anniversaire de la compagnie en 2021, ainsi qu’un déménagement dans la toute nouvelle Place des arts du Grand Sudbury. Or, le mois de mars 2020 est arrivé et la pandémie de la COVID-19 est venue transformer nos quotidiens, mettant du même coup en veilleuse plusieurs des activités régulières de création et de diffusion théâtrale du TNO. Les mesures déployées pour freiner la propagation du virus seront en vigueur pour une durée indéterminée et il est toujours difficile, à ce point-ci, de prévoir quels seront les impacts à moyen et long terme de cette crise sanitaire pour le secteur des arts de la scène.

Dans ce contexte, il nous semblait urgent de concentrer d’abord nos efforts et énergies à préparer et imaginer les prochains 18 à 24 mois d’activités qui s’inscrivent sous le signe du changement, afin de se doter d’orientations claires qui permettent à l’organisme de continuer de remplir pleinement sa mission. Nous avons ainsi choisi de modifier le mandat initial confié à la consultante afin de se doter plutôt d’un plan de transition stratégique, qui orientera la compagnie en tenant compte des bouleversements liés à la pandémie, mais également du déménagement imminent du TNO à la Place des arts du Grand Sudbury. Ce plan guidera nos actions pour les mois à venir et servira d’assise solide au travail de planification opérationnel qui est mené sur plusieurs fronts par l’équipe du TNO.

Cliquez ici pour consulter notre Cadre stratégique 2020-2023!

Équipe

Marie-Pierre Proulx

Directrice artistique

Dillon Orr

Adjoint à la direction artistique

Hanna Dumanska

Directrice administrative (En congé de maternité)

Jean Bosco Fotso

Préposé aux finances et à l'administration

Alex Tétreault

Responsable des communications et du marketing

France Huot

Responsable des publics

Jeffrey Kambou

Stagiaire en communications

Michelle Roussy

Responsable de la billetterie

David Miron

Adjoint à la direction technique

Richard Théoret

Gérant de salle

Conseil d’administration

Renée St Onge

Présidente

Linda Dugas

Vice-présidente

Karine Arsenault

Trésorier

Robin Craig

Administratrice

Roxanne Langemann

Administratrice

Normand Raymond

Administrateur

Historique

Le TNO a vu le jour en 1971, pendant la « révolution culturelle » franco-ontarienne. Ce souffle de création, de prise d’identité et de mobilisation issu du Nord-Est ontarien a revitalisé la vie culturelle de l’Ontario français. C’était l’époque d’André Paiement et de la Coopérative des artistes du Nouvel-Ontario, de la naissance de CANO-musique, de La Nuit sur l’Étang, des Éditions Prise de parole, de la Galerie du Nouvel-Ontario, de La Ruche des artistes et, bien sûr, du TNO que Paiement dirige jusqu’à sa mort en 1978.

L’arrivée dans les années 80 de Brigitte Haentjens, à la direction artistique, et de Jean Marc Dalpé redonne vie au TNO qui n’existe alors que dans quelques boîtes au sous-sol chez un administrateur. Le succès le plus marquant de cette période : la création du drame Le Chien, de Jean Marc Dalpé, Prix du Gouverneur général en 1988. Dans les années 90, la directrice artistique, Sylvie Dufour, en profite pour régénérer le bassin d’auteurs. French Town, de Michel Ouellette, une production du TNO, remporte le Prix du Gouverneur général en 1994. Puis, en 1997, le TNO réalise un rêve de longue date avec la construction de sa salle de spectacles (salle André-Paiement), la compagnie bénéficiant enfin d’un chez soi et d’outils de qualité pour développer ses projets, son public et augmenter le nombre de  partenaires.

L’ouverture de la salle et l’arrivée à la même époque d’André Perrier à la direction artistique marquent le début d’une nouvelle ère pour le TNO. Depuis le début du XXIe siècle, le TNO continue d’accumuler les succès. La production Du Pépin à la fissure remporte le Masque de la meilleure production franco-canadienne en 2001, alors que la coproduction Univers en fait autant en 2003. Avec sa coproduction Violette sur la terre, le TNO réalise une tournée grand public de 67 représentations offertes en Ontario, au Québec et en France.

En juin 2004, le TNO annonce l’arrivée de Geneviève Pineault à la direction artistique et générale de la compagnie. En 2005-2006, Exit(s), en coproduction avec le Théâtre la Catapulte d’Ottawa, sillonne les routes de l’Ontario tout en se méritant une nomination aux Dora Mavor Moore Awards de Toronto, dans la catégorie « meilleure production en tournée ». En 2007, le TNO est également finaliste pour le nouveau Prix du Premier ministre de l’Ontario pour l’excellence artistique. La saison 2014-2015 est marquante pour le TNO alors que l’organisme se voit octroyer le Prix de la Première ministre de l’Ontario pour l’excellence artistique, accompagné d’une bourse de 50 000$.

Crédit photo : Stunik Médias

À l’aube de la saison 2017-2018, Marie-Pierre Proulx devient codirectrice générale et directrice artistique du TNO. L’auteure et scénographe apporte avec elle un vent de fraîcheur à la compagnie de théâtre.

Au fil de ses 47 ans d’existence, le TNO a distinctions, aux niveaux local et national, dont deux Masques de la Meilleure production franco-canadienne décernés par l’Académie québécoise du théâtre ainsi que le Prix de la première ministre pour l’excellence artistique 2014.

La Place des Arts

Le TNO est fier partenaire du projet de la Place des Arts du Grand Sudbury. Ce projet regroupe les sept organismes membres du Regroupement des organismes culturels de Sudbury, dont le TNO, sous un même toît en plein centre-ville.

Les travaux sont actuellement en cours! Pour vous tenir au courant de tout ce qui se passe avec la Place des Arts, veuillez consulter son site web.

Prix et bourses

Bourse de création TNO – Geneviève Pineault

Cette bourse souligne le travail exceptionnel de Geneviève Pineault, qui a occupé le poste de directrice artistique du TNO de 2004 à 2017, le plus long mandat dans l’histoire de la compagnie. Par le biais de cette bourse, le TNO s’engage à soutenir la démarche des jeunes artistes francophones de la région du Grand Sudbury en appuyant un.e finissant.e du Programme de Théâtre de l’Université Laurentienne dans le déploiement d’un premier projet théâtral professionnel.

Ce projet théâtral peut prendre différentes formes et la bourse peut soutenir n’importe quelle étape de son développement, de l’exploration à la production. En plus d’un appui financier d’une valeur de 2 500 $, le récipiendaire de la bourse bénéficiera d’un accompagnement du TNO (valeur en nature additionnelle de 2 500 $), selon les besoins du projet.

À titre de partenaire complice, le Programme de théâtre de l’Université Laurentienne s’engage à offrir un appui logistique additionnel au candidat retenu, si nécessaire (accès au costumier, à un bureau, à une salle de répétition, etc.).

Dramaturgies en chantier

Dans le cadre des Feuilles vives de Théâtre Action, le Théâtre du Nouvel-Ontario, le Théâtre français de Toronto et le Théâtre la Catapulte sont fiers de s’allier pour proposer Dramaturgies en chantier. C’est une initiative de développement dramaturgique qui offre une formule flexible en appui aux auteurs professionnels franco­-ontariens. C’est ouvert à des propositions de textes de tous genres, styles et formes qui s’adressent à n’importe quel public. L’appel aux projets dramaturgiques se fait conjointement avec celui des Feuilles vives de Théâtre Action.

En 2017-2018, l’initiative avait appuyé le développement du texte Les Couleurs de Floyd de Marie-Thé Morin; la saison passée, ce fut le tour de Maman bleue de Sarah Migneron et de Rose, les deux pieds dans l’eau de Lisa L’Heureux. Pour la saison 2020-2021, l’initiative inclut des tables rondes entre les trois artistes sélectionnés, Charlotte L’Orage, Merlin Simard et Alex Tétreault.

Prix première ligne

Le Prix Première Ligne est remis par Théâtre Action et huit compagnies professionnelles franco-ontariennes : les Créations In Vivo (Ottawa), le Théâtre la Catapulte (Ottawa), le Théâtre français de Toronto, le Théâtre du Nouvel-Ontario (Sudbury), le Théâtre la Tangente (Toronto), le Théâtre du Trillium (Ottawa), le Théâtre de la Vieille 17 (Ottawa) et Vox Théâtre (Ottawa).

Il vise à récompenser la troupe et le ou les auteurs du meilleur texte de création présenté dans le cadre du Festival Théâtre Action en Milieu Scolaire (FTAMS). Il illustre l’importance que ces compagnies accordent au théâtre de création et à la relève en dramaturgie.

Location de salle

Pour plus d’informations au sujet de la location de notre boîte noire, d’une jauge de 105 places, contacter notre directeur technique, Ivan Pitre.

Places limitées – réservez dès maintenant au 705.525.5606, poste 6.