LA BRIGADE 2022 !

Cette année, La Brigade avait carte blanche pour créer une œuvre de son choix. Guidés par Chloé Thériault, et malgré les embuches de la pandémie, les huit participants ont eux des rencontres avec des professionnels du milieu théâtral pour leur faire découvrir les rouages de cet univers. Ils ont aussi profité de quelques ateliers, comme une session d’éclairage au Collège Boréal. Pour conclure leur expérience, ils ont concocté une vidéo qui présente à la fois leur projet collectif et leurs œuvres individuelles.

 

Équipe artistique

Direction artistique : Chloé Thériault

Régie : Céline Lepage

Avec : Angel Breton, Camille Dillon, Rae-Ann Fraser, Amélie Giroux, Katrine Tessier, Pierre Toupin, Amy Seguin et Peinda Dia.

Angeline Breton

Mon nom est Angel Breton, j’ai 18 ans. J’adore la musique et faire de l’art. Je suis beaucoup dans la production de la musique et j’adore chanter depuis que je suis jeune. Pour moi, écrire mes propres chansons est ma façon de sortir comment je me sens. J’espère un jour être capable de publier mes chansons et de les enregistrer professionnellement.

Pour le projet final de la Brigade, j’ai créé un dessin. Je voulais représenter les 2 côtés de la santé mentale : le côté plus dur (avec des couleurs sombres) et le côté plus positif et plus énergétique (avec des couleurs très vives pour montrer la force de l’énergie). La santé mentale est très importante pour moi et c’est quelque chose que je vais toujours continuer à appuyer. Ma pièce d’art a été créée sur une application appelée Procreate sur mon iPad. Je voulais montrer que la santé mentale ne va pas être toujours dure et qu’un jour tu peux te rendre l’autre côté.

Camille Dillon

Salut! Je m’appelle Camille Dillon et je suis en 10e année au Collège Notre-Dame. J’adore la musique et l’écriture. Un jour, je rêve de pouvoir écrire des chansons pour vivre, car c’est ma façon de dire comment je me sens. Peut-être que je ne pourrais pas les chanter, car je n’ai pas la meilleure voix du monde, mais juste savoir que des personnes écoutent ce que j’écris serait un rêve devenu réalité.

Notre belle sphère (notre chanson thème) était surtout un projet d’équipe. J’ai écrit les paroles, mais l’idée est venue de notre groupe. On voulait montrer que nous sommes ici, les jeunes, et qu’un jour nous allons rendre cette terre un monde meilleur. Écrire des chansons est mon rêve. Même si j’en écris pour moi-même, je suis vraiment contente que l’on puisse finalement mettre mes mots dans des oreilles autres que celles de ma famille et de mes amis. Le premier couplet est ma partie préférée du projet, car peu importe nos différences, on est tous des personnes qui ont le droit d’être traitées pareil.

Rae-Ann Fraser

Allo, je m’appelle Rae. Je complète une majeure en arts médiatiques à Sudbury Secondary. J’aime beaucoup les tatouages et j’espère devenir une artiste de tatouages après le secondaire. J’ai créé la vidéo qui montre ce qu’on a fait comme groupe.

Amélie Giroux

Je me nomme Amélie Giroux, je suis présentement en 10e année et je fréquente le Collège Notre-Dame. J’ai une grande passion pour le bienêtre. Pour moi, le bienêtre c’est des activités comme le yoga, la méditation ainsi que la lecture, autant non-fiction que fiction. Ma vocation est d’apporter ce genre de conscience ou réalisation chez les gens, celle que grâce au pouvoir de la visualisation, les affirmations et la méditation, rien n’est impossible. Dans le futur, j’aimerais faire mes études en droit, mais en gardant cet aspect individualisé de ma vie persistant.

Pour le projet final de la Brigade 2021-22, j’ai contribué en créant une peinture que j’ai nommée L’individualité en collectivité. Celle-ci consiste d’un arrière-plan dégradé noir et blanc avec un casse-tête de couleurs pastelles en forme de cercle au centre. Quelques morceaux sont cependant à l’extérieur du casse-tête, comme s’ils n’appartenaient pas au centre. Pour moi, ça représente la mentalité que oui, nous sommes tous différents, mais ensemble, nous formons un seul monde, une seule planète, une entièreté. C’est très cliché, mais je trouve ça primordial comme rappel. Ma partie préférée de l’œuvre est le fait que tout est en noir et blanc, sauf les morceaux du casse-tête, signifiant que chaque individu apporte sa propre couleur au monde. Récemment, je me suis retrouvée dans de maintes réflexions portant sur la cohésion des valeurs, de l’apprentissage et des expériences de tous, et du fait qu’ils créent un monde parfaitement imparfait.

Katrine Tessier

Bonjour! Je me nomme Katrine Tessier et je suis présentement une élève de la 11e année à l’École secondaire catholique l’Horizon. Dans la vie, je porte divers chapeaux, tels qu’activiste contre le changement climatique, artiste visuelle, écrivaine et jeune leadeur francophone. Présentement, dans mon rôle de sous-ministre du Parlement des élèves de mon école, je travaille envers mon objectif de créer un espace où tous peuvent se faire entendre. À long terme, je rêve de me lancer en naturopathie afin de soigner l’ensemble complet de la personne, incluant les côtés spirituels, émotionnels, physiques, et intellectuels.

Ce que j’admire de la Brigade c’est que c’est un espace créatif et inclusif, qui encourage la participation des minorités. Cette occasion m’a permis de rencontrer d’autres jeunes ayant des vécus et connaissances intéressantes à apporter lors de nos rencontres. Quels facteurs justifient l’infériorité et le favoritisme de certains groupes dans la société d’aujourd’hui? Dans l’acrostiche que j’ai rédigé, je constate que la supériorité est une illusion qui ne fait que discriminer et cacher les beaux traits uniques de chacun. Bref, l’arrière-plan de couronnes en papier sert de métaphore se rapportant à mon thème.

Pierre Toupin

Salut! Je m’appelle Pierre, je suis en 9e année à l’École secondaire Macdonald-Cartier. J’ai beaucoup d’intérêts artistiques, comme cuisiner, crocheter, organiser, créer des agendas, commencer des projets, en commencer un autre et refaire le premier projet, lire, acheter des livres, écrire, décorer, jardiner et beaucoup plus! Dans le futur, j’aimerais commencer quelque chose qui change quelque chose du monde (tu peux voir que je ne suis pas trop certain). Ou, peut-être juste être là et être positif tous les lendemains pour moi, ma famille, mes amis et des étrangers.

L’œuvre que j’ai créée est un Accident? Non, ce n’est pas une question! C’est le nom de mon œuvre; Accident? L’art, ça ne doit pas être compliqué, donc l’œuvre et son nom représentent le processus d’essais et erreurs, pour moi et la banane. J’ai utilisé la peinture acrylique et un stylo d’encre pour mettre quelque chose sur la toile blanche. Ma partie préférée de ma peinture est la pomme avec les petits picots qui se retrouve sur des pommes vertes (Granny-smith) que mon père mange chaque matin. De plus, mon idée s’est inspirée d’un bol de fruit, mais en chaos, l’équilibre de la vie et les œuvres abstraites avec des aspects de BD.

Amy Séguin

Allo! Je m’appelle Amy Séguin. Je suis élève à l’École secondaire Macdonald-Cartier. J’adore les arts comme dessiner, peinturer, les arts dramatiques et faire les arts martiaux pour en nommer quelques-uns. À partir de l’âge de sept ans, j’ai fait de la natation synchronisée. Pour la Brigade, j’ai fabriqué un bracelet avec les lettres « ONT ». Par contre, si vous regardez le bracelet dans un miroir, les lettres disent « TNO ». Le bracelet est un bracelet d’amitié ce qui signifie les amitiés que j’ai faites pendant l’expérience de la Brigade du TNO 2022.

Peinda Dia

Partenaires de projet

-Collège Boréal
-Association des enseignantes et des enseignants franco-ontariens