Suez pour le TNO!

Dans le contexte du 40e anniversaire de son spectacle communautaire, le TNO propose à des personnalités publiques de Sudbury de participer au défi « Êtes-vous prêt à suer pour le TNO ? ». 7 comédiens d’un soir brûleront les planches dans le cadre de la production communautaire annuelle du TNO, Gym Tonic, dans une mise en scène de Ryan Demers. Tour à tour, ils incarneront sur scène le rôle de Boule de feu, un être intense et énigmatique qui s’entraîne pour augmenter sa masse musculaire.

Le grand public est invité à appuyer la participation des comédiens invités en faisant un don. L’objectif ? Amasser 1 000 $ en dons pour chacune des personnes participantes ! Pour tout don de 20 $ ou plus, un reçu aux fins de l’impôt sera remis.

Rires, plaisirs et…sueurs garantis !

Denis Bertrand

Sur scène le 23 janvier à 20 h

Denis J. Bertrand est expert-conseil en développement de publics pour les arts, coordonnateur de l’Alliance culturelle de l’Ontario et un ancien bénévole du TNO. Il a déjà fait du théâtre communautaire, notamment au TNO (Le dîner de cons) et avec les troupes Méli-Mélo de Kapuskasing et Les vols-au-vent d’Alexandria. Il a vécu à Sudbury de 2004 à 2019.

J’appuie Denis!

Denis Constantineau

Sur scène le 31 janvier à 20 h

Denis Constantineau est directeur général de Centre de santé communautaire du Grand Sudbury depuis 12 ans.

Ce sera sa première expérience sur scène, bien qu’il a rencontré son épouse au secondaire lorsqu’ils travaillaient ensemble sur la pièce Les murs de nos villages pour le festival Sears. Il n’est pas du tout convaincu que c’est une nouvelle carrière pour lui, mais c’est une belle occasion pour appuyer le TNO.

J’appuie Denis!

Marc Despatie

Sur scène le 1er février à 16 h

Marc Despatie a une longue feuille de route en affaires publiques. Depuis une vingtaine d’années il occupe diverses fonctions telles que Chef – Services en français au ministère de Santé et des Soins de longue durée, Chef – Élaboration de politiques au ministère de la Formation, des Collèges et des Universités de l’Ontario, Représentant du commissaire (Ontario) au Commissariat aux langues officielles du Canada et Conseiller principal en politiques et en communications stratégiques auprès de la ministre des Services sociaux et communautaires et ministre déléguée aux Affaires francophones de l’Ontario, entre autres. Il a aussi enseigné à tous les paliers et été journaliste à la pige.

Originaire de Sudbury, M. Despatie a habité Toronto, St. John’s et la Grand’Terre (TL), Ottawa et Sudbury. Il a été membre du Conseil scolaire provincial de Terre-Neuve et du Labrador, membre du conseil d’administration (CA) du Muséoparc Vanier et membre du CA et de divers comités au club de curling East York à Toronto, entre plusieurs autres. Il siège présentement au CAs du Carrefour francophone de Sudbury et de la Société historique du Nouvel-Ontario et fait du bénévolat lors d’événements de curling d’envergure. Il a participé à la publication de deux ouvrages portant sur l’histoire d’institutions culturelles franco-ontariennes de Sudbury, le Théâtre du Nouvel-Ontario et le Centre des jeunes/Carrefour francophone.

Débatteur, orateur et animateur de radio communautaire alors qu’il était au secondaire et à l’université, animateur de visites guidées à ses heures et tout récemment conteur lors d’une randonnée contée dans le contexte du Festival de contes Les vieux m’ont conté, M. Despatie foule les planches pour la toute première fois dans Gym Tonic.

J’appuie Marc!

Karim Omri

Sur scène le 30 janvier à 20 h

Karim Omri est président de Komri Engineering, une compagnie de services en génie basée à Sudbury. Un résident de la ville depuis 2000, il détient un B.Eng. et un M.A.Sc de l’Université Laurentienne. Il est un membre actif de la communauté, étant impliqué au sein de nombreux groupes et clubs tels les Cadets de la Marine royale canadienne et les Blue Saints. Karim adore se garder occupé par le biais du travail, du bénévolat et du temps passé en famille, notamment avec ses filles Norah et Lydia. S’il lui reste du temps libre, on peut le trouver en train de faire de la voile sur le Lac Ramsey.

J’appuie Karim!

Christian Pelletier

Sur scène le 25 janvier à 20 h

Christian Pelletier est engagé dans le développement communautaire et s’y consacre avec passion et détermination. À titre d’associé et de directeur artistique chez Studio123, il est le grand rêveur en résidence et travaille étroitement avec plusieurs organismes francophones.

Christian encourage l’équipe créative et les clients à voir grand et à viser haut. Toujours à l’affût des éléments stratégiques que la conception graphique peut apporter aux communications et au marketing, il s’applique sans cesse à embrasser toute l’étendue des possibilités afin de créer des campagnes engageantes et rafraîchissantes.

Son travail est nourri par sa grande créativité, son appréciation des communications claires, ainsi que sa connaissance approfondie du milieu culturel francophone.

Christian est également cofondateur du festival Up Here et de l’organisme sans but lucratif We Live Up Here, deux projets d’art urbain très apprécié localement reconnus à l’échelle internationale.

Au fait, il a étudié en théâtre à la Laurentienne avant de lâcher et de se lancer la tête première dans le monde des communications. Ça fait longtemps qu’il n’a pas pris la scène, par exemple! La dernière fois c’était en 2013 quand il a fait du bouffon dans la pièce Nowhere du Nord de Miriam Cusson.

J’appuie Christian!

Yves Pelletier

Sur scène le 24 janvier à 20 h

Yves Pelletier est vice-recteur associé aux études et aux affaires francophones, ainsi que professeur agrégé au Département d’histoire, à l’Université Laurentienne. Natif de Sudbury, il aussi vécu à Ottawa, Montréal et Fredericton, avant de revenir à Sudbury en août 2018 pour entamer son nouveau rôle à l’Université Laurentienne. Il détient de nombreux grades universitaires, y compris un baccalauréat en sciences (biologie) de l’Université Laurentienne et un doctorat en histoire de l’Université Queen’s.

J’appuie Yves!

Jean-Marc Spencer

Sur scène le 25 janvier à 14 h

Jean-Marc Spencer est un bâtisseur communautaire adroit. Au cours de ses plus de 35 ans de carrière chez Desjardins, Jean-Marc a fait preuve d’une grande vision. Ceci dit, il transforme l’organisation à laquelle il assure le leadership, à une entreprise enracinée dans la dizaine de communautés qu’elle dessert en assurant des services financiers de qualité en français. Pour lui, le développement socio-économique de la communauté c’est plus qu’une raison d’être. C’est une mission personnelle qu’il se donne.

M. Spencer occupe le poste de directeur général à la Caisse populaire Voyageurs. Le développement personnel et la formation continue lui demeurent toujours une priorité. Il est accrédité auprès de la Commission des Valeurs Mobilières de l’Ontario (CVMO) depuis 1997 et possède un MBA de l’Université de Moncton. Jean-Marc a toujours été impliqué dans sa communauté. Présentement, il est membre du Cabinet pour la Place des Arts, membre du comité francophone pour la Chambre de commerce de Sudbury, membre du Club Richelieu Les Patriotes et est aussi membre du conseil d’administration de Cinéfest Sudbury. Pendant plusieurs années il a fait partie du comité de vérification de l’Université Laurentienne, a siégé sur le CA de l’Hôpital Santé-Nord, de la Fondation du Collège Boréal, Centraide, la Paroisse de l’Annonciation et l’ancien Hôpital Laurentienne.

Homme charismatique, plein d’humour et un grand fan des Maple Leafs de Toronto,  Jean-Marc n’est pas en quête de reconnaissances, il  retire une satisfaction et un sens d’accomplissement en regardant le fruit de ses efforts et des succès collectifs.

J’appuie Jean-Marc!