Du « tas-rrieux » de bon théâtre! Du « tas-rrieux » de bon théâtre! | Théâtre du Nouvel-Ontario
9 janvier, 2019 • Posté par Alex Tétreault

Du « tas-rrieux » de bon théâtre!

Qui n’aime pas bien faire? Ça fait du bien, dans les deux sens. Du moins, c’est ce que ça devrait faire. Mais quand on veut faire du bien à tout prix, qui bénéficie vraiment de nos actions? Dans le 39e spectacle communautaire du Théâtre du Nouvel-Ontario (TNO), de grandes réflexions sociales accompagnent une histoire déjantée. Du 24 janvier au 2 février prochain, plongez dans le tas avec As is (tel quel)!

C’est rangé en tas. T’as l’équivalent de deux autobus et demi de stock à classer. Là avec le début mai, on a les ménages de printemps qui commencent, faque y a des gogosses qui vont rentrer chaque jour. En plus on a eu du retard en janvier avec les restes de Noël, faque tu chômeras pas.

– Tony dans As Is (Tel quel) de Simon Boudreault

Au sous-sol sombre et surchargé de l’Armée du Rachat, un centre de tri communautaire, Saturnin, étudiant en philosophie et intellectuel en devenir, vient de commencer sa carrière de trieur de « cossins ». Dépaysé par cette microsociété aux règles tacites et aux rapports de domination oppressants, il veut changer les choses, dénoncer les injustices et venir en aide à tout prix. Avec beaucoup d’humour, les mésaventures de Saturnin et ses nouveaux collègues nous confrontent à la surconsommation et nous fait réfléchir à la notion de charité.

Cette anti-comédie musicale ludique et incisive est mise en scène par Hélène Dallaire et est sous la direction musicale de Jacques Grylls, deux complices de longue date du TNO. Sur scène, les personnages hauts en couleur seront interprétés par des comédiennes et comédiens amateurs de la région, dont certains qui foulent les planches pour la toute première fois ; Justin Bélanger dans le rôle de Pénis, Maude Bourassa Francoeur dans le rôle de Diane, Marie-Josée Charrier dans le rôle de Johanne, Marc Huneault dans le rôle du Gros Richard, Micheal Lemire dans le rôle de Saturnin, Daniel Robillard dans le rôle de Tony, Suzanne Rondeau dans le rôle de Roselyne et Mélanie Tremblay dans le rôle de Suzanne.

Je me suis toujours demandé qu’est-ce que ça voulait dire « aider » ? Est-ce qu’on le fait pour ceux qu’on aide ou pour être dans la gang de ceux qui aident ? Quand nous aidons, nous nous mettons à la place de l’autre. Mais toujours selon notre point de vue. Est-ce que l’aide en est une vraie ? Une de celles qui changent les choses pour le mieux. C’est ce qu’on voudrait.

– Simon Boudreault, tiré de l’avant-propos d’As is (tel quel)

Un texte à la fois brillant, drôle, triste et profondément humain. Des personnages au vocabulaire coloré, défendu par des comédiens et comédiennes qui n’ont pas peur de se lancer à la fois dans jeu, le chant et la chorégraphie. Une oeuvre coup-de-poing!

– Hélène Dallaire, metteure en scène

Comme tous les ans, nous invitons les spectateurs à faire des dons de denrées non périssables, remises par la suite à la Banque alimentaire. Cette année, nous allons également accepter des dons de tuques, mitaines et foulards pour le Réseau des sans-abri.

Précédant la représentation du jeudi 24 janvier, le TNO offre, en collaboration avec la Coopérative Boréal, un délicieux repas trois services thématiques. Le menu mystère sera dévoilé le 16 janvier. Le forfait théâtre gourmand peut être réservé en appelant la billetterie.

En décembre, avec l’incomparable Sophia Bagaoui derrière la caméra, les comédiens ont incarné leur personnage le temps d’une séance de photos au Jarrett Value Centre. C’est à l’aide de ces photos et de petits questionnaires ludiques qu’on dévoilera la distribution du spectacle dans les jours qui suivent.