Du théâtre qui goûte la route Du théâtre qui goûte la route | Théâtre du Nouvel-Ontario
1 octobre, 2018 • Posté par Alex Tétreault

Du théâtre qui goûte la route

Embarquer dans le char, entendre les roues écraser la gravelle, sentir le vent qui passe dans nos cheveux, recevoir le soleil en pleine face. Qui n’a pas déjà voulu partir à l’aventure comme ça? C’est justement ce que propose la nouvelle création du Théâtre du Nouvel-Ontario (TNO). Du 18 au 27 octobre prochain, prenez la route avec le road trip théâtral Jack !

Alexandra s’arrache à sa sédentarité pour entreprendre une traversée de l’Amérique qui mène jusqu’au Great Middlegate Shoe Tree, un arbre à chaussures qui marque le passage des voyageurs en transformant leurs souliers en fragments d’éternité. Mais la route mène surtout jusqu’à Jack, son grand-père, l’infatigable voyageur qui lui a échappé toute sa vie. Tous ceux qu’elle croise sur sa route la conduisent sur les traces de son aïeul et aussi, chemin faisant, à la rencontre de soi.

Jack propose d’aller à la rencontre de l’imaginaire de Marie-Pierre Proulx. Ce spectacle ouvre la première saison qu’elle signe en tant que directrice artistique de la compagnie, en plus d’être son tout premier texte solo à voir le jour sur scène. Avec le retour de Jean Marc Dalpé sur les planches du TNO, aux côtés de la sudburoise France Huot et sous la direction de Magali Lemèle, ce projet rassemble une brochette d’artistes intergénérationnelle.

M’accrocher à la route. M’accrocher aux mots de Kerouac. Et au fil des pages, au fil des kilomètres, sentir les tremblements de mon corps qui s’estompent peu à peu.

– Marie-Pierre Proulx, Jack

Les histoires prennent parfois naissance à de drôles d’endroits. Celle-ci est littéralement née d’un arbre bondé de chaussures au coeur du désert du Nevada. Cette image si singulière m’a habité longtemps. À travers les périples d’Alexandra, j’ai eu envie de parler de transmission, de legs, du lien entre l’identité et le territoire. Je me sens très choyée (et fébrile!) de pouvoir partager ce récit avec le public du TNO.

– Marie-Pierre Proulx, auteure de Jack et directrice artistique du TNO