30 juin, 2021 • Posté par Alex Tétreault

Un mot de fin de saison

Bon, ça y est. Nous sommes rendus à la fin de la saison.

On va se le dire, ça n’a pas été une année facile.

Avec sa programmation 2020-2021, le TNO a souhaité rompre la solitude en offrant aux spectatrices et spectateurs des expériences humaines et artistiques qui nous rappellent que nous sommes tous dans le même bateau.

En ces temps particulièrement troubles, nous avons proposé une plateforme à plusieurs voix d’ici en créant des moments de rencontre et de solidarité, où nous avons pu nous réunir tant pour nous amuser et nous divertir, que pour réfléchir collectivement et se soutenir mutuellement.

L’an prochain, nous nous retrouverons dans notre nouveau chez nous à la Place des Arts puis maudit que nous avons hâte de vous revoir.

Merci et prenez soin de vous,

L’équipe du TNO ♥

Quand je prends un moment pour contempler le chemin parcouru au cours de la dernière année, c’est un vertige un peu flou qui m’envahit. Comme vous tous, nous avons souvent pataugé dans des marais vaseux et avancé à tâtons au cours des 16 derniers mois… Cela dit, je suis si fière et reconnaissante que l’équipe du TNO et les fabuleux artistes avec qui nous collaborons ont su garder la tête hors de l’eau et le cap sur notre raison d’être en continuant de créer du beau et du signifiant, contre vents et marées, allant d’un laboratoire dramaturgique à la radio, en passant par un spectacle ambulant présenté dans un champ de patates. J’espère que de l’autre côté de tout ceci, on va vous retrouver à la Place des Arts, chères spectatrices, chers spectateurs. Que dans cette nouvelle maison, nous allons réussir à se fabriquer ensemble une hospitalité renouvelée, à échelle humaine. Une façon d’être ensemble qui est douce et réciproque. Que nous serons habités et guidés par une envie collective de créer des espaces de rencontre signifiants. Entre artistes et spectateurs. Entre œuvres et espaces habitables multiples. D’ici là, je vous dis merci pour votre appui continu et vous souhaite un très doux été.

— Marie-Pierre Proulx, directrice artistique

Un (très bref) résumé de la saison 2020-2021

Malgré tout ce que nous avons traversé collectivement cette année, nous avons réussi à vivre de beaux moments. Ensemble et grâce à votre appui continu, nous :

  • Avons pu offrir plus de 75 contrats artistiques professionnels aux artistes de la région, autant émergents qu’établis ;
  • Avons fait voyager notre Shack à patates dans 5 endroits de la région, allant même jusqu’à Alban ;
  • Avons contribué au développement dramaturgique de 7 textes, dont 5 qui ont été présentés devant public et 1 qui a été joué à la radio ;
  • Avons organisé de multiples tables rondes et causeries virtuelles ;
  • Avons offert des activités scolaires à près d’une centaine de classes et des miliers d’élèves de la région ;
  • Avons appuyé 7 jeunes artistes-brigadiers dans la découverte des arts de la scène ;
  • Avons souligné les 50 ans d’un spectacle mythique ;
  • Avons coproduit le dernier spectacle des étudiantes et étudiants du défunt Programme de théâtre d’une certaine université sudburoise, qui a été vu par plus de 500 personnes de Winnipeg à Caraquet, et auquels nous avons pu octroyer près de 10 000 $ en bourses d’études ; et
  • Nous sommes engagés pleinement dans les projets de l’Université libre du Nouvel-Ontario et de la Coalition nord-ontarienne pour une université de langue française.

Merci encore du fond de tous nos coeurs pour votre appui continu. Nous espérons vous revoir en personne à la Place des Arts très bientôt!

Bennett Malcolmson (Crédit : David Wiewel)

La saison en photos

Depuis le début de la saison, nous avons l’énorme chance de collaborer avec Bennett Malcolmson, un artiste local qui oeuvre surtout en photographie argentique (film 35 mm). Nous l’avons invité à suivre nos projets, à documenter la saison en images afin de vous offrir un aperçu du travail que nous avons fait en coulisses et pour garder une trace de l’année absolument bizarre que nous venons de vivre.

Vous pouvez découvrir l’ensemble de ses photos ici.

Une note pour la Fête du Canada

En prévision de cette journée où on nous invite à célébrer le Canada, nous tenons surtout à reconnaître avec gratitude que nous sommes situés sur le territoire désigné dans le traité Robinson-Huron sur des terres faisant partie du territoire traditionnel et non cédé de la nation Atikameksheng Anishnaabeg.

En tant qu’organisme issu d’un peuple colonisateur et en guise de remerciement de pouvoir travailler, oeuvrer et créer sur ce territoire, nous nous engageons au travail de longue haleine que représente être réellement solidaire avec les communautés et nations autochtones de N’Swakamok (Sudbury) et de l’Île de la Tortue. Plus que jamais, ce travail de reconaissance, de vérité et de réconciliation est essentiel. Nous encourageons tous les membres de notre communauté à s’y engager avec nous, pour une société plus juste et équitable.

Dans cet esprit, nous vous invitons tous à prendre cette journée pour réfléchir, pour en apprendre davantage sur les histoires, les cultures et les réalités des communautés autochtones. Nous vous avons préparé une courte liste de ressources qui pourraient vous appuyer dans votre réflexion :

  • Le site web du Centre national pour la vérité et la réconciliation, notamment les 94 appels à l’action qui ont découlé de la Comission.
  • Okinum, une balado d’après la pièce de théâtre d’Émilie Monet, une artiste et activiste franco-anishinaabe. La pièce est une réflexion intime sur la notion de barrages intérieurs, une ode au pouvoir du rêve et à l’intuition.
  • Laissez-nous raconter : l’histoire crochie, une balado où les Premiers Peuples reprennent le bâton de parole pour raconter leur vision de l’histoire. La poétesse innue Marie-Andrée Gill redresse 11 mots lourds de sens afin de réconcilier le passé et le présent.

Un gros, gros merci à nos partenaires et complices!

Nous voulons remercier l’ensemble de nos superbes partenaires de saison qui ont rendu tous ces événements possibles :

Partenaires financiers : Conseil des arts du Canada, Conseil des arts de l’Ontario, Patrimoine Canadien, FedNor, Fonds de gestion du Patrimoine du Nord de l’Ontario, Secrétariat du Québec aux relations canadiennes, la Ville du Grand Sudbury et Les Voyagements

Partenaires de spectacles : Le Bureau des affaires francophones de Laurentian University, Conseil scolaire catholique NouvelON, Conseil scolaire publique du Grand Nord de l’Ontario, Collège Boréal, Desjardins, Baker Tilly, Delta Bingo & Gaming, Club Richelieu de Sudbury et Agilis Networks

Complices : La Slague du Carrefour francophone, Le Salon du livre du Grand Sudbury, ICI RADIO-CANADA PREMIÈRE, Théâtre Action, Place des Arts du Grand Sudbury, Regroupement des organismes culturels de Sudbury, Théâtre la Catapulte, Théâtre français de Toronto, Programme de Théâtre de Laurentian University, Rainbow Schools, Réseau Ontario, Festival Petits bonheurs Nouvel-Ontario et PlaySmelter Theatre Festival

Partenaires médiatiques : Le Voyageur et Le Loup 98.9 FM

Partenaire de saison : Studio 123