Un regard n’oeuf sur autrui Un regard n’oeuf sur autrui | Théâtre du Nouvel-Ontario
23 novembre, 2018 • Posté par Alex Tétreault

Un regard n’oeuf sur autrui

Un oeuf qui miaule, un écureuil avec une queue de moufette, des porcs-épics qui se piquent en se serrant la pince. Suivez le voyage d’un oeuf solitaire à travers des récits animaliers éclatés et hors de l’ordinaire qui nous emportent sur le chemin plein de détours à la découverte de l’autre et de soi-même. Histoires à plumes et à poils est un spectacle pour le plaisir des grands, comme celui des petits!

Dans ce spectacle aussi absurde que déjanté, Elle et Lui tentent par toutes les façons possibles et inimaginables de remettre unoeuf égaré dans son nid : il faudra sûrement inventer une machine. Mais au fait, c’est un oeuf de quoi? Difficile à dire, il émet des bruits bizarres et il change de couleur et de forme. En suivant son parcours, les spectateurs croiseront des bêtes insolites : une dinde dépressive, deux gentlemans porcs-épics et même une baleine terrestre! Un joyeux bestiaire imaginé à six mains par trois auteurs futés. Donc, un oeuf de quoi déjà? Un oeuf de tous les possibles, assurément.

Dans un contexte où faire du théâtre en français en Ontario est un geste politique, le TNO est fier de présenter cette production du Petit Théâtre de Sherbrooke destinée aux 4 à 8 ans. Près de 650 enfants pourront assister au spectacle en matinée scolaire du 29 au 30 novembre et les familles pourront le découvrir à leur tour le 1er décembre à 11 h et 14 h.

Que le jeune public (…) se montre fasciné par ces historiettes s’explique d’une part par le caractère imaginatif et farfelu de celles-ci, mais aussi, d’autre part, par l’efficacité du jeu des deux comédiens principaux.

– Sophie Pouliot, Jeu, revue de théâtre, Montréal, 30 avril 2017

Sous des dehors ludiques, la production propose aux jeunes spectateurs une véritable quête initiative au cours de laquelle ils explorent les caractéristiques de l’habitat de nombreux animaux. De saynètes rigolotes en saynètes plus poétiques, Histoires à plumes et à poils remet en question notre façon de projeter sur autrui, ici un bébé pas encore sorti de sa coquille, nos envies et notre vision, alors qu’il y a encore tant à découvrir.

– Daphné Bathalon, Mon Théâtre, Montréal, 1er mai 2017